5 rôles que peuvent jouer les organisations religieuses dans la lutte contre la cybercriminalité

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour faire face aux diverses menaces liées à la cybersécurité, toutes les couches de la population ont un rôle important à jouer. Chacun doit connaître ses responsabilités et agir en conséquence.

Les organisations religieuses sont aujourd’hui la cible des cyberattaques. Elles ne prennent pas très au sérieux leur sécurité sur le cyberespace, devenant ainsi vulnérables aux cybercrimes. Beaucoup de personnes se confient dans ces organisations, partageant des informations très personnelles, ce qui constitue le précieux sésame des hackers. Un cas fulgurant, celui du Vatican, illustre la situation et le risque que courent les organisations religieuses en matière de cybersécurité. En 2012, Le site Web du Vatican a été piraté pour les crimes de l’Église. Plus tôt cette année encore, un groupe de hackers soutenu par l’État chinois a ciblé et infiltré le Vatican, y opérant jusqu’en juillet 2020.

Pour se protéger et protéger la société des cybercrimes, les recommandations suivantes sont applicables au niveau des organisations religieuses :

  • Familiariser les prédicateurs religieux avec les nouvelles technologies et les principes de sécurité.
  • Echanger avec les cybercriminels afin de mieux cerner ce qui les a emmenés par là et y proposer des solutions.
  • Proposer des discours religieux qui prennent en compte l’évolution technologique aux plus jeunes.
  • Sensibiliser clairement les adhérents sur les risques liés au cyberespace.
  • Protéger les informations échangés avec les adhérents de l’obédience religieuse.

Laisser un commentaire

X